Développer son organisation grâce à l’intelligence collective.
Accueil 9 Focus 9 Développer son organisation grâce à l’intelligence collective.

Un contexte de désengagement au travail

Selon la dernière étude https://www.gallup.com/home.aspx Gallup (Etude State of the Global Workplace), seuls 13% des salariés en Europe se disent engagés. Et en France le taux d’engagement est de 7%.  Dans cette étude, le niveau d’engagement mesure le fait que les employés trouvent leur activité porteuse de sens et se sentent connectés à leur équipe.

Avec un taux de 72% des européens qui se disent désengagés, voilà de quoi nourrir la réflexion sur le rapport des salariés à leur entreprise, ou plus globalement à leur travail. Car si le taux d’engagement est faible, seul 32% des sondés envisagent de changer d’emploi. Le concept de quiet quitting, ou démission silencieuse, viendrait semble-t-il remplacer la grande démission (big resignation).

André Comte-Sponville, philosophe et auteur nous rappelle à juste titre que le travail n’est pas une valeur morale, en d’autres termes ce n’est plus et finalement pas, un but en soi, mais un moyen. C’est une affirmation qui résonne particulièrement pour nous au regard des partages quotidiens avec candidats et entrepreneurs, sur les notions d’équilibre de vie, et de la place que le travail représente pour chacun. Aujourd’hui rares sont les personnes et tout particulièrement parmi les jeunes générations, qui se définissent avant tout par leur travail.

Dans ce cadre qu’en est-il de la motivation et encore plus de l’engagement du collaborateur en entreprise ? Le principe d’engagement en entreprise est-il d’ailleurs encore d’actualité ?

Favoriser l’engagement en développant l’intelligence collective

Selon le sondage mondial sur les tendances du capital humain (2023) réalisé par Deloitte, les organisations qui expérimentent et créent en collaboration avec leurs équipes ont affirmé qu’elles avaient 1,8 fois plus de chances que leurs pairs d’avoir une main d’œuvre hautement engagée, 2 fois plus de chances d’être innovatrices, et 1,6 fois plus de chances d’être en mesure d’anticiper les changements et de s’y adapter efficacement.

Nous nous attachons à favoriser l’intelligence collective dans les organisations en apportant des outils de facilitation permettant aux équipes de réapprendre à apprendre et ainsi mettre en mouvement les collectifs.

Pour discuter du sujet, n’hésitez pas à nous contacter directement https://www.linkedin.com/in/anais-mathy-9570956/

Comment créer de l’intelligence collective? comment favoriser une vision partagée en tenant compte des ambitions de chacun?

Conseiller, développer les compétences des collaborateurs et recruter.

https://www.batiactu.com/communique/conseiller-developper-les-competences-et-recruter-116384.php Nous renforçons votre organisation pour augmenter l'engagement de vos collaborateurs. Nous nous positionnons ainsi aux côtés des dirigeants de PME et ETI pour travailler...

PME et grands groupes, comment les entreprises accompagnent les salariés imprégnés d’écologie?

Formation, suivi personnalisé, implication des collaborateurs dans les projets RSE… Face à des enjeux d’attractivité et de fidélisation, les employeurs cherchent à aligner leurs actes sur leur discours en matière de décarbonation....

La transformation environnementale : le défi de 2023 !

Tous les types d’actifs – des logements aux entrepôts logistiques en passant par les bureaux, sont concernés par la transition environnementale à venir. Il ne reste plus que 7 ans aux propriétaires de patrimoine dans le secteur tertiaire pour réduire de 40% leurs...

Quel est le profil idéal du cadre intégrant une équipe dirigeante ?

Les grands groupes sont connus pour former les futurs cadres dirigeants : posture leadership, gestion financière, rigueur opérationnelle.

Saint Louis Exécutive vers l’entreprise à mission

Travailler sur notre raison d’être est pour nous fondamental, afin de nous assurer de l’ancrage solide de nos valeurs.

Féminisation des instances dirigeantes

Le Women's forum qui a publié fin 2022 la troisième édition de son baromètre annuel met en avant la persistance de stéréotypes qui restent conséquents au sein des entreprises Car ils prennent source dans l’éducation, les jeunes filles sont souvent plus studieuses,...

Quelles sont les perspectives pour le Bâtiment en 2023?

En écho à la conférence de presse organisée par la FFB, Saint Louis Executive revient sur quelques #tendances

Générations de slasheurs

On parle de génération de slasheurs et plusieurs études sont menées sur le sujet.